• LIVRAISON STANDARD OFFERTE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ET EN EUROPE
  • COVID 19 : MESURES DE SÉCURITÉ RENFORCÉES
  • CONSEILS GRATUITS : contact@frenchtrench.com
<center>Les origines méconnues du Trench</center>

Les origines méconnues du Trench

 

Depuis plus de 100 ans, le trench-coat est un élément de base iconique des vêtements d'extérieur pour hommes et femmes. Alors que d'innombrables tendances de la mode sont passées, cette longue veste à double boutonnage, avec son style et sa fonctionnalité, a survécu aux épreuves du temps. Cependant, malgré sa popularité, de nombreux porteurs de trench-coat n'ont aucune idée de la façon dont leur look de prédilection a vu le jour. L'histoire, tout comme le trench-coat lui-même, mérite d'être appréciée.

Trench Coat Femme

À la fin des années 1800, les vêtements d'extérieur des hommes étaient encombrants, chauds et malodorants. La garde-robe militaire inspirait la mode civile, et la tenue militaire de l'époque comportait des grands manteaux - épais, lourds, en laine - et des "macks" caoutchoutés, qui protégeaient de la pluie mais empestaient, littéralement, à porter. Le décor était parfait pour un vêtement adapté à la vie militaire et civile, un manteau assez respirant et léger pour être confortable mais assez robuste et imperméable pour résister aux éléments. Et c’est ainsi que commença l’histoire…

Les origines du trench

S'il est vrai que le vêtement tel que nous le connaissons est né dans les tranchées de la Première Guerre mondiale (d'où le nom de "trench-coat"), où il était initialement porté par les officiers britanniques, l'article de vêtement qui allait devenir un trench-coat a été développé une centaine d'années avant la Première Guerre mondiale !

Le « mack » écossais : ancêtre du trench !

Pour comprendre l’histoire du trench, il faut remonter au début du XIX siècle ! C’est à cette époque, en 1820, qu’un chimiste écossais, Charles Macintosh, et un inventeur anglais, Thomas Hancock, décident de créer un vêtement totalement imperméable. Leur technique ? Enduire de caoutchouc les longues vestes pour homme. Le vêtement qui en résulta fut appelé "mack" et fut commercialisé en Grande-Bretagne auprès des hommes des classes supérieures.

Trench Mack

Le mack fonctionnait bien lorsqu'il s'agissait d'empêcher la pluie de s’infiltrer. Pourtant, il avait un inconvénient important : il gardait la sueur à l'intérieur. Les « macks » écossais ont acquis la réputation de sentir mauvais, assez rapidement. Le tissu a été amélioré au fur et à mesure des progrès technologiques du XIX siècle. C’est à ce moment que deux personnages importants dans l’histoire du trench pour homme ont fait leur apparition. John Emary et Thomas Burberry ont tous deux apporté des améliorations notables au concept d’origine.

Les manteaux d'Emary et de Burberry étaient plus respirants que ceux des premiers macks et repoussaient l'eau tout aussi efficacement. Aussitôt, ils trouvèrent un public, et devinrent rivaux. Emary nomma sa société Aquascutum (latin pour "bouclier d'eau"), tandis que Burberry lui donna simplement son propre nom.

Le trench-coat de Burberry

C’est en 1879 au Royaume-Uni que le concepteur de manteau, Thomas Burberry, créa le premier trench pour homme. Il associa des fibres individuelles de coton et de laine pour réaliser une gabardine respirante mais imperméable. Aussitôt ce manteau, plus léger que n’importe quel autre, connut un succès national. Il devint très populaire auprès des classes supérieures, sportifs, pilotes et aventuriers…

Mais attention ! Même si le trench-coat était né, il ne portait pas encore ce nom emblématique. Le manteau fût baptisé « Tielocken ».

Trench Burberry

Les caractéristiques du Tielocken étaient essentiellement celles que l'on reconnaîtrait à un trench-coat : il descendait jusqu’aux genoux, à double boutonnage, avec un large col et une ceinture.

Ainsi, le vêtement qui a été baptisé plus tard "trench-coat" a en fait été inventé plus d'une décennie avant que la Première Guerre mondiale n'éclate. L'entreprise de Burberry est à nouveau apparue sous les feux de la rampe dans la première décennie du XX siècle, lorsque Roald Amundsen a utilisé ces manteaux dans son expédition au pôle Sud. Puis vînt Sir Ernest Shackleton qui dirigea une expédition au cœur de l’Antarctique avec un trench Burberry.

Alors qu’ils avaient été en compétition jusqu’alors, Burberry semblait prendre l’avantage vers la fin du XIX siècle.

Le trench lié à la guerre

Le pardessus Burberry a très vite évolué pour pouvoir s’adapter aux demandes de l’armée britannique. Burberry devint le fabricant officiel de l’armée en 1899 pour la guerre de Boers (1899-1902).

En 1914, le gouvernement fait de nouveau appel à Burberry pour habiller ses officiers pour la première guerre mondiale. Le « Tielocken » est adapté aux besoins de la guerre : une couleur qui se fond dans le paysage dévasté, avec des anneaux en « D » sur la ceinture pour attacher l'équipement, une bavette de pistolet dans la poitrine, des épaulettes pour afficher le grade et une protection contre la tempête.

Trench Officier

Un manteau d’officier

Il est important de remarquer que les manteaux Burberry étaient uniquement portés par les officiers. C’était un signe de classe sociale car les officiers britanniques de l’époque venaient tous de l’aristocratie. Les soldats aussi avaient de longs manteaux, mais bien différents.

Bien que leur conception soit similaire à celle du trench-coat de Burberry, les grands manteaux à l'ancienne, d'une conception du XIX siècle, étaient loin d'être aussi pratiques. Les grands manteaux étaient généralement faits de laine ou de matériaux moins chers - souvent de mauvaise qualité - et n'étaient généralement pas imperméables et étaient inconfortables et mal coupés.

Ils étaient aussi généralement assez lourds et gênaient la mobilité des soldats. De nombreuses troupes de la Première Guerre mondiale avaient reçu des grands manteaux mais ceux-ci étaient souvent si longs que les soldats en coupaient le bas pour éviter qu'ils ne traînent dans la boue et n'absorbent l'eau des tranchées, ce qui les rendait encore plus lourds et plus encombrants.

Trench Officier Soldat

Quand il s'agissait d'échanger un grand manteau standard contre le manteau Tielocken de Burberry pour un soldat, il n'y avait pas vraiment de contestation. Le manteau imperméable, confortable et élégant de Burberry était à la fois extrêmement bien fait et immensément pratique pour la vie dans les tranchées - et c'est ainsi que ses manteaux, portés uniquement par les officiers britanniques dans les premières phases de la guerre, sont devenus connus sous le nom de trench-coats.

Lorsque l'Amérique est entrée dans la Première Guerre mondiale en 1917, les officiers américains ont pris exemple sur leurs homologues britanniques, et bien vite, ils ont eux aussi porté des trench-coats.

Les spécialistes du marketing outre Atlantique ont sauté sur l’occasion. Les premiers trenchs pour hommes furent commercialisés au grand public, comme un symbole du soutien apporté à ceux qui risquaient leur vie dans la lointaine Europe… On constate que la première utilisation civile du trench était davantage un signe patriotique qu’une révélation de mode.

Trench Vie Civile

Les trenchs mortels

Très vite, le « Tielocken » s’est révélé être le manteau idéal pour la vie dans les tranchées. C’est ainsi qu’il fût surnommé « le manteau des tranchées » ou trench-coat en anglais. Il garda ce nom jusqu’à nos jours.

Mais cette volonté de distinction eut une conséquence tragique. Le trench-coat était facilement reconnaissable par les snipers ennemis. Pendant les charges hors de la tranchée, les chances de survie pour un officier tombaient à moins de 20 % ! À Noël 1914, les officiers mouraient à un rythme plus élevé que les soldats.

L’armée assouplît davantage les traditions et pris des officiers issus des rangs des soldats et de la classe moyenne. Pour le reste de la guerre, plus de la moitié des officiers provinrent de sources non traditionnelles. Ces officiers nouvellement créés étaient souvent désignés comme étant des « gentilhommes temporaires ». Mais au moins, ils avaient le droit de revêtir leur trench-coat.

Le trench : de la guerre à maintenant

Des tranchées aux boutiques

Après la fin de la guerre, de nombreux officiers britanniques ont conservé leur trench-coat et l'ont porté dans la vie civile. Les trench-coats ont ainsi atteint un air d'association de classe supérieure, puisque la plupart des officiers britanniques venaient de la classe de débarquement.

Cependant, la popularité du trench-coat a commencé à se répandre des deux côtés de l'Atlantique. S'il reste souvent un vêtement très cher, des versions moins chères commencent à être fabriquées.

La Seconde Guerre mondiale et l'âge d'or d'Hollywood ont continué à populariser le trench-coat. Aquascutum, bien qu'ayant été moins populaire que Burberry auparavant, se remit dans la course de façon importante pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsqu'il devint l'un des fabricants et fournisseurs officiels de vêtements militaires alliés.

Trench Homme Groupe

Un trench, c’est universel !

Dans les décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, le trench-coat a connu une popularité mondiale, devenant une icône classique grâce à la tenue vestimentaire des jeans et des tee-shirts.

Peu de vêtements militaires ont autant marqué notre histoire vestimentaire que le trench-coat. Associé dans la culture pop à tout, des détectives privés coriaces aux hommes de plein air robustes, en passant par les aventuriers intrépides, les personnages de science-fiction emblématiques de films tels que Blade Runner et The Matrix, les chasseurs de vampires et, bien sûr, les militaires, le trench-coat est l'un des rares articles de mode à avoir peu changé de style ou de forme au cours des cent dernières années.

Aujourd'hui, vous pouvez trouver des trench-coats dans toutes les villes de la planète. Les trenchs sont désormais unisexes. Ils peuvent être en cuir ou en laine, en daim ou en nylon, bleu marine ou beige, mi-long ou à capuche.

En vérité, le trench est plus qu’un simple manteau. Il a inspiré le bomber ou encore la parka. Il est indémodable et intemporel. Il s’adapte aux saisons, automne comme hiver, été comme printemps. Il fait face aux intempéries avec style et élégance. Avoir un trench-coat dans son dressing, c’est une affirmation de notre personnalité. Mais la plupart des personnes à qui vous posez la question ne savent probablement pas d'où vient le "trench" dans trench-coat, ni que ce vêtement emblématique a en fait été conçu pour la guerre.

Trench Homme et Femme

Le trench-coat t’intéresse et tu souhaites toi aussi en avoir un ? Viens découvrir notre gamme dans notre boutique.

 

Trench Femme Promotion